Revue sur « Nuit » de Bernard Minier

« Un face-à-face angoissant »

Nuit de tempête en mer du Nord. Secouré par des vents violents, l’hélicoptère dépose Kristen Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L’inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d’une technicienne de la base off shore.
Un homme manque à l’appel. En fouillant sa cabine, Kristen découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz.
L’absent s’appelle Julian Hartmann, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Etrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié.
Kristen lui tend alors une autre photo. Celle d’un enfant. Au dos, juste un prénom : GUSTAV.
Pour Kristen et Martin, c’est le début d’un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.

Détails

Auteur : Bernard Minier
Genre : Thriller
Maison d’édition : XO Editions
Année de sortie : 2017
Pages : 525

Mon avis après lecture

Aah le retour de Julian ! On le retrouve à la base dans « Glacé » le premier roman qui ouvre les aventures de Martin Servaz, commandant à la PJ de Toulouse. Le tueur avait réussi à se volatiliser, arrivant toujours à jouer avec les nerfs du commandant suite à la disparition (=kidnapping) de son amie Marianne.

« Nuit » est un roman qui revient énormément sur l’affaire « Glacé » suite à la ré-apparition de notre cher Julian. Dedans, nous y retrouvons également des petits bouts de « N’éteins pas la lumière », les clins d’oeils aux anciens romans sont vraiment sympa !

Aperçu de Nuit de Bernard Minier

Bernard nous plonge directement dans l’histoire en partant en Norvège. Nous suivons Kristen sur sa découverte : Julian était dans le secteur et est certainement responsable d’un meurtre et d’enlèvements du côté de Oslo. Si Martin a un passé étroit avec le tueur, Kristen a également le sien que l’on découvrira au fil de l’histoire. C’est une femme très mystérieuse mais attachante à la fois, on veut savoir ce qu’elle cache.

En parallèle, Bernard va nous faire réfléchir sur la notion de la vie après la mort et la réanimation en plongeant Martin dans le coma suite à une balle en plein coeur… Un vrai débat entre un scientifique qui trouve des réponses aux réactions du corps humain face à tel ou tel événement et, un flic perdu de ce qu’il a pu voir/ressentir pendant son coma.

Néanmoins, une petite déception suite à la critique de Bernard Lehut et son « Le polar qui vous empêchera de dormir », ça n’a pas fonctionné sur moi ahah. J’étais au contraire tellement absorbée par l’histoire que j’avais du mal à décrocher (si c’est vu sous cet angle par contre, c’est réussi !) mais sur le côté « peur » ça l’est beaucoup moins.
« Nuit » s’adresse néanmoins à un public averti. Sans trop te spoiler, nous avons des scènes sexuelles qui peuvent choqués les plus sensibles. Je pense qu’il faut un esprit un minimum ouvert pour pouvoir le lire 😉

Aperçu de Nuit de Bernard Minier

Bernard Minier arrive toujours à te faire penser que tu détiens peut-être la solution mais finalement tu devras attendre la suite, ou voir que tu as raté un petit détail qui fait que la fin de l’histoire ne se déroule pas comme tu l’imaginais. Son histoire évolue sans perdre de crédibilité, sans entrer trop dans du cliché « déjà-vu » et ça, J’A.DO.RE.

La fin de « Nuit » laisse sous entendre qu’il y aura une suite. Si Martin a récupéré Gustav, il n’a toujours pas retrouvé Marianne et, malgré les dires de Julian, il se pourrait qu’elle soit toujours vivante quelque part dans le monde.

Nuit est un thriller intriguant et passionnant…
On ne peut que vouloir la suite une fois qu’on a le nez dedans.

PS : on en parle de la beauté de la couverture de cette édition collector (l’original est dans les tons bleu) ? *-*

couverture Nuit Bernard Minier - mssmileandblog

schMarine

Diplômée en électrotechnique. Passionnée de culture, de la technologie, des réseaux sociaux, et de beaucoup d'autres choses, ms-smileandblog me permet de m'exprimer "librement" sur les sujets qui me parlent actuellement. Pour me contacter : ms.smileandblog@gmail.com

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :